PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

lundi 31 janvier 2005

PAYEURS D'IMPÔT RECHERCHÉS ?

Dans une chronique politique du 9 janvier dernier un éditorialiste laisse entendre assez directement et sans trop de nuance que les retraités ne payent plus d’impôt et que seuls les travailleurs répondent à cette obligation qui pèsera de plus en plus sur leurs revenus. Les retraités, dans pareil contexte, apparaissent comme des assistés sociaux nouvelle vague à la charge de ces travailleurs et travailleuses toujours moins nombreux.

Je suis un retraité depuis près de cinq ans et chaque année je laisse aux deux paliers de gouvernement autant d’argent que le travailleur de la classe moyenne. De plus, je continue à participer à l’économie en sortant des sommes autrefois retenues dans des REER pour les faire passer dans l’économie de marché où là encore des taxes importantes sont payées et des emplois sauvés. Comme parents ou grands-parents nous apportons des contributions substantielles aux enfants soit pour le logement, soit pour les études ou encore pour le développement de projets que les gouvernements ne peuvent pas prendre en charge. Je ne suis pas seul dans cette situation. Beaucoup plus que l’on pense sont encore des bailleurs de fonds.

Je crois que nous commettons une grave erreur en suggérant, comme c’est actuellement le cas, que les retraités ou les personnes âgées sont devenues des charges à la solde des seuls travailleurs. Si c’était le cas, il n’y aurait pas autant d’entreprises qui se lanceraient dans des initiatives qui ont justement pour objectif d’aller chercher les sommes d’argent dont les retraités et les personnes âgées disposent. On bâtit des centres pour personnes âgées dont les frais de résidence vont de 2000$ à 3000$ par mois, payés évidemment par ces mêmes personnes. Il y a tout le secteur touristique qui ne cesse d’innover pour développer des croisières, des voyages, des rencontres repas, tout cela pour bénéficier des argents dont dispose cette clientèle sélecte qui paie comme tout le monde l’impôt sur le revenu. Bien plus, bon nombre d’entre eux se munissent de polices d’assurance pour éviter de devenir un fardeau non seulement pour les leurs mais encore pour l’État.

Il serait intéressant que le gouvernement mette en évidence les argents qu’il récupère des retraités en impôt et en taxe de toute sorte. Il serait également intéressant qu’il fasse ressortir leur contribution en taxes et impôts durant leur vie active, laquelle a permis la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes et d’élargissement de services à la populations. Il serait également important de faire ressortir les régimes d’économie mis en place et payés par des retenus sur leurs salaires pour soustraire leur retraite à la dépendance des gouvernements et des autres citoyens. En dépit de tout, ils demeurent le deuxième plus gros payeur d’impôt.

Tant que je paierai comme retraité de l’impôt aux deux paliers de gouvernement je refuserai que l’on me soustrait de la liste des payeurs de taxes et d’impôt. Pour cela certaines formules pour dire les choses devront être modifiées dont celle qui laisse entendre « qu’il y aura de moins en moins de travailleurs pour assurer le financement des services publics » comme si les retraités ne payaient rien et comme s’ils constituaient l’essentiel des services publics.

Aux gouvernements en place je dirai de ne jamais oublier que les retraités et les personnes âgées sont des citoyens à part entière qui ne doivent faire l’objet d’aucune discrimination condamnée par la Charte des droits de la personne.

Oscar Fortin

Aucun commentaire: