PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

mardi 1 février 2005

POUR AIMER IL FAUT UN COEUR DE PAUVRE

Pour aimer, il faut un cœur de pauvre.
Pour recevoir et donner,
Il faut aimer.

Si ton regard est suffisant,
ton comportement hautain,
ton jugement sans appel;

Si tu ne peux reconnaître en l'autre
Ce qu'il y a de bon,
D'aimable;

Si tu ne parviens plus à trouver l'excuse,
À comprendre la misère,
À respecter le mystère;

Si tu es seul à tout savoir,
À tout comprendre,
À tout souffrir;

Alors, c'est que ton cœur
N'a pas encore trouvé la pauvreté
Qui rend capable d'aimer.

Pour aimer, il faut un cœur de pauvre.
Pour recevoir et donner,
Il faut aimer.

Si ta présence élève plus qu'elle n’écrase,
Si ton jugement reconnaît plus qu'il ne nie,
Si l'autre devient plus vie que mort;

Si tu es capable de recevoir la critique
Sans voir le complot,
Sans te sentir diminué;

Si tu es capable de tirer plaisir
De la réussite et du succès de l'autre
Sans te mettre en cause;

Si tu parviens à toucher ta grandeur et ta misère,
À goûter les splendeurs du mystère,
À vivre à cœur ouvert;

Si tu parviens à saisir
Que l'humilité, la Vérité et la pauvreté
Ne font qu'un

Alors, c'est que ton cœur peut aimer.

Oscar Fortin, 94-01-25

1 commentaire:

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.