PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

vendredi 12 janvier 2007

LAVAGE DE CERVEAU

LAVAGE DE CERVEAU


Quand j’étais tout jeune, j’entendais parler de ces personnes que le Communisme soumettait à la torture du LAVAGE DE CERVEAU. Ce n’est que plus tard que j’ai compris qu’il s’agissait d’interventions visant à amener les personnes à penser comme le voulait le régime communiste d’alors. Celle-ci permettait de sortir de la tête des gens des manières de voir et de comprendre la réalité qui s’opposaient à l’idéologie dominante et au régime en place. Je me souviens que nous trouvions cela bien triste et surtout très cruel. C’était nier la personne humaine dans ce qu’elle avait de plus digne: son autonomie de penser et de témoigner. C’était consciemment la priver de toute une information nécessaire à la formation de son jugement et à la prise en charge de ses responsabilités.

Aujourd’hui on ne parle évidemment plus de LAVAGE
DE CERVEAU mais plutôt d’endoctrinement, de conscientisation, de manipulation, de civilisation, de barbarie, de bons et de mauvais, de dieux et de diables. Les outils développés, en dehors des centres de tortures, sont plus subtiles, moins menaçants et reposent en grande partie sur le maniement des moyens de communication. Un des avantages de ce dernier outil c’est qu’il permet le LAVAGE DE CERVEAU de masses, de populations entières. Il a cette capacité de prendre l’esprit des personnes et de le conduire là où le veut son auteur.

De nombreux ouvrages ont été écrits ces dernières années sur l’art de manipuler en donnant à l’information les approches appropriées. Deux références particulières vous guideront et vous alimenteront sur le sujet (http://www.michelcollon.info/biographie.php#films) ainsi que l’observatoire du site Voltaire : http://www.voltairenet.org/rubrique415.html. On saura taire, passer sous silence, des évènements, des propos, des initiatives qui risqueraient de fausser l’objectif visé. Par contre on trouvera le moyen d’amplifier et de colorier plus grand que nature et parfois même d’inventer et de créer des situations qui permettront de discréditer complètement l’ennemi. Les photos de morts ensanglantés seront celles laissées sur le pavé par les terroristes, alors que celles qui sont le produit des alliés seront ignorées autant faire se peut. IL en va de même pour les personnes rencontrées, questionnées. Elles seront choisies pour le discours qu’elles tiendront.

Cette nouvelle approche visant à assurer en douceur un bon lavage de cerveau repose en grande partie sur les moyens de communication, source principale à laquelle s’alimente l’opinion publique. D’où l’importance d’en avoir le contrôle le plus complet. J’ai pris du temps à comprendre l’intérêt qu’avaient certains milieux éconimiques et politiques à acquérir des medias, des revues, des canaux de télévision, des postes de radio. Au-delà du simple fait commercial, il y avait celui de l’influence. Les journalistes, choisis sur la base du profil idéologique de l’entreprise, pourront évidemment écrire en toute liberté, leur pensée rejoignant celle de leur employeur.


Dans la même lignée, il ne faudrait pas minimiser le rôle joué par les universités dans pareil projet. La porte d’entrée à une telle influence demeure le pouvoir de l’argent : les subventions généreuses aux facultés, aux chercheurs, aux projets de recherche sont autant de voies qui permettent d’orienter et de contenir tout à la fois les professeurs et les sujets de recherche. IL en va de même pour les Églises qui feront l’objet de beaucoup d’attention, surtout ceux qui en assument les principales fonctions. Ils seront introduits dans le cercle des dirigeants et trouveront, grâce à ces relations prévilégiées, les accommodements à certains problèmes. Ils sauront faire preuve de retenue dans leurs messages et apporter en temps opportun leur bonne collaboraton. Ils sauront ménager ces amis et alliés.

Le résultat sera l’immunisation du CERVEAU des citoyens contre toute approche visant à faire apparaître une compréhension différente de la réalité et à redonner un visage humain à ceux qui auront été présentés comme les ennemis de l’humanité. Ce type d’endoctrinement auquel nous sommes tous soumis en toute douceur, demeure aussi tragique que celui qui s’imposait par des méthodes fortes : il soustrait l’être humain à sa capacité de voir, de juger et d’agir à partir de lui-même. Il en fait une marionnette qu’il leurre de démocratie, de liberté, de respect et même de vérité…. Alors que toute une partie de l’humanité lui est cachée ou présentée sous un visage qui n’a rien à voir avec la VÉRITÉ.

Dans le livre de l’Apocalypse il y a un verset dont la compréhension m’a échappé pendant longtemps et qui prend maintenant un sens nouveau surtout en relation aux magiciens et aux menteurs. ces créateurs d’illusions et de mensonges. Je ne puis m’empêcher d’y voir tous ces spécialistes de la tromperie qui savent la présenter comme vérité:

« Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l'étang brûlant de feu et de soufre : c'est la seconde mort. » (Apocalypse, 21,8)

Oscar Fortin 11 janvier 2007

14 commentaires:

ursule a dit...

Monsieur Fortin,

Que voilà un beau texte ! En plus, il est fort à propos, alors que Bush, ce Boucher de Bagdad, s'apprête à mettre l'Iran à feu et à sang... Cependant, cette fois-ci, je ne sais au nom de quel principe il tuera, sauf si ce n'est celui de l'appropriation du pétrole des autres. Quelle assoiffé ce Boucher sanguinaire !

André.

oscar fortin a dit...

Il n'y a pas de doute que des préparatifs majeurs se font actuellement pour une attaque surprise en Iran. Certains vont jusqu'à dire que l'envoi de troupes en Irak est dans le cadre de ces préparatifs. Des articles éclairants se trouvent sur le site www.alterinfo.com

merci pour votre commentaire

oscar

ursule a dit...

Monsieur Fortin,

J'ai bien peur que l'envoi de ces troupes supplémentaires en Irak ne soit qu'un écran de fumée. Chose certaine, pour le cowbow qu'il est, ce Bush sanguinaire ne pourra pas se plaindre du fait qu'il n'aura pas pu tuer à satiété. Quoique ce type semble avoir toute une soif de sang...faute de scotch !

André.

Marchello a dit...

M. Fortin voilà tout le drame de notre époque: On nous contrôle de plus en plus tout en continuant de nous abreuver de discours de démocratie, d'économie, de grand principe et d'idéaux de justice. On se fait F...er pendant qu'on dort et quand on va se réveiller la planète sera ravagée et nos enfants auront perdu notre liberté.

oscar fortin a dit...

marchello, votre commentaire est d'autant plus important que l'avenir de notre exige que tous les citoyens du monde soient parties prenantes des décisions qui se prennent. Or la désinformation ou l'information partiale nous enlève cette capacité d'une participation responsable.

merci pour votre intervention.

oscar fortin

oscar fortin a dit...

À lire absolument la lettre manuscrite de Saddam Hussein au peuple des États Unis.

http://alterinfo.net/Lettre-manuscrite-du-President-Saddam-Hussein-au-peuple-des-etats-Unis_a5616.html?PHPSESSID=bddee9004f0213794ef6aedfc7045f59

Marchello a dit...

M. Fortin je considère la lecture de cette lettre, remplis d'hypocrisie et de mensonge, comme une pure perte de temps. Ça ne fera pas histoire. Les propos de Bush, qui ne sont guère mieux, eux feront histoire par la force des choses. Aucun de ces deux là ne peut être justifier. Bush est certainement le plus hypocrite.

oscar fortin a dit...

Marchello, nous en sommes à la crédibilité que nous portons à l'auteur de la lettre. Il n'y a pas beaucoup d'arguments de part et d'autre pour justifier ou non la crédibilité que nous lui accordons. Personnellement je suis particulièrement accueillant à son message dépouillé de toute ambition personnelle, la mort étant son rendez-vous le plus près. Je sais que ce n'est pas là un argument... Chacun peut donc réagir à sa manière et lui accorder la crédibilité que lui inspire une telle démarche. Je ne puis tenir rigueur à ceux qui n'y voient que manipulation et mensonge. Ce n'est évidemment pas mon cas.

bien amicalement

oscar

ursule a dit...

Monsieur Fortin,

Je suis entièrement d'accord avec votre dernier commentaire. Quant à Bush, il passera (il passe déjà) sûrement pour le pire président des États-Unis et, pourtant, dieu sait s'ils en ont eus de mauvais. On le qualifiera sûrement aussi de lâche, d'assouvie devant le clan sioniste, de profiteur du pétrole d'autrui, de sanguinaire et j'en passe, la liste serait trop longue... En fait, en minable qu'il est, il aura pleinement réussi sa vie: une vie de minable !

Bonne fin de journée,

André.

Marchello a dit...

M. Fortin, j'aime bien venir sur votre blog mais ça devient de plus en plus fastudieux. C'est que je n'ai pas une grosse cadillac pour surfer genre Pentium IV avec mémoire infini. J'ai plutôt un Pentium II avec 98 meg de mémoire RAM. Votre site est tout en ligne sans archive. En ce moment c'est une minute et demi avant que je puisse le faire dérouler. Avec les autres blogs, je n'ai pas ce problème sauf ceux où il y a des petits film.
Le cas échéant, merci à l'avance.

ursule a dit...

Monsieur Fortin,

Je suis d'avis que vous tireriez un très grand avantage de passer à la version bêta de Blogspot : elle est plus conviviale et beaucoup plus facile d'accès. Je vous en reparlerai à une prochaine occasion.

Bonne semaine !

André.

ursule a dit...

Bonsoir Oscar,

Je viens de publier le dernier texte à paraître sur « Propos et Confidences ». En guise de fermeture, j'esplique, « à ma façon », pourquoi Jean Charest devrait démissionner immédiatement. Ce texte demeurera d'actualité et ce, même dans une couple d'années. J'y mettrai donc de la chair progressivement.

Chanceux que vous êtes ! Ici, c'est à nouveau une tempête de neige...avec tous ses tracas.

Je vais essayer de trouver un nom pour mon prochain blogue. Chose certaine, il n'y sera pas question de guerre ni de politique: les tribunes sur ces sujets sont déjà trop nombreuses. En fait, depuis quelques temps, à chaque fois que j'écris sur la guerre ou la politique, j'ai l'impression de donner moi-même de l'importance à ces sujets que je trouve pourtant exécrables.
Je verrai.

Bonne fin de vacances,

André.

ursule a dit...

Bon retour chez vous, monsieur Fortin.

André.

Oscar Fortin a dit...

Sur ce même sujet du Lavage de cerveau, je réfère le lecteur à un article publié dans le Monde Diplomatique du mois d'août 2007. Il s'agit d'une réflexion de Chomski, cet intellectuel étasunien qui a la liberté d'une pensée personnelle et approfondie.

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/08/CHOMSKY/14992

oscar