PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

vendredi 11 janvier 2008

LE CHEMIN DE LA PAIX


D’Hugo Chavez, ses adversaires peuvent dire beaucoup de choses, mais aucun ne peut lui reprocher d’agir pour lui-même et ses intérêts personnels. Il est fondamentalement un grand humaniste qu’alimentent tout autant la détermination pour un monde plus juste, plus vrai qu’une foi bien enracinée dans les Évangiles et dans l’histoire. Pour découvrir cette facette qu’on nous cache de cet homme, rien de mieux que cette photo. Elle nous montre Hugo Chavez en compagnie de ces deux femmes, Clara Rojas et Consuelo Gonazalez, que sa médiation a rendu possible. Elles étaient détenues, depuis plusieurs années, comme otages des Forces armées révolutionnaires colombiennes (FARC). L’enfant qu’il porte dans ses bras est sa petite fille. Cette libération s'est réalisée le 10 janvier 2008. Une voie nouvelle pour faire la paix.
Oscar Fortin
11 janvier 2008

1 commentaire:

Sociétés et Décadence a dit...

Oscar,

Je suis très d’accord avec ces propos concernant Hugo Chavez.

André Tremblay.