PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

samedi 16 août 2008

LE VENT TOURNE: LUEUR D'ESPOIR POUR UN MONDE NOUVEAU

La semaine du 8 au 16 août aura été particulièrement marquante. Quelques évènements laissent entrevoir un tournant majeur dans les relations internationales des États-Unis avec le reste du monde. Il y a évidemment l’ouverture des Jeux Olympiques, le 8 août, mais aussi, dissimulée derrière la couverture médiatique que prenait celle-ci, l’invasion, au même moment, par la Géorgie, de la République d’Ossétie du Sud. La Russie, ayant, depuis 1992, la responsabilité internationale d’une force de paix dans ce territoire, a pris les grands moyens pour repousser cette invasion. Européens et étasuniens, étant derrière l’intervention géorgienne, ont été contrecarrés par la rapidité de la force d’intervention de la Russie. Tous les efforts pour faire de la Russie la responsable de cette guerre dans le Caucase n’ont pas donné les résultats escomptés.


Un second évènement, tout aussi important, est ce référendum en Bolivie, réalisé le 10 août, qui a donné une flamboyante victoire à son Président, ÉVO MORALES. Ce dernier avait soumis au peuple bolivien l’orientation prise par son gouvernement de reprendre le contrôle des richesses naturelles pour les mettre au service du développement social et humain du peuple. Plus de 67% de la population lui ont donné son accord pour poursuivre dans ce sens. Les efforts de l’Administration Bush pour contrecarrer cette orientation ont été à ce jour sans résultat.

Un troisième évènement est celui de l’accession de l’ex-évêque, Antonio Lugo, à la Présidence du Paraguay, le 15 août. Ce dernier vient s’ajouter à l’équipe montante des pays qui ont pris le tournant bolivarien du socialisme du XXI ème siècle. Au nombre de ceux-ci on peut citer le Venezuela, l’Équateur, la Bolivie, le Nicaragua, l’Argentine et d’une certaine manière le Brésil. Les efforts déployés par les États-Unis et les oligarchies locales n’ont plus les effets qu’ils avaient dans les années 1970.


LUGO ET CHAVEZ CHANTANT “CAMBIA TODO CAMBIA” (CHANGE TOUT CHANGE)
Oscar Fortin

16 août 2008

Aucun commentaire: