PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

mardi 14 avril 2009

LE COMBAT D'UN HOMME ET D'UN PEUPLE

EVO MORALES
LA GLOIRE DE L’OLIVIER



Dans la soirée de lundi, le 13 avril 2009, les sénateurs de l’opposition radicale, disposant de la majorité, ont finalement voté la nouvelle loi électorale indispensable à la tenue d’élection générale, le 6 décembre 2009. Pour vaincre la résistance de ces sénateurs qui ne voulaient pas de ces élections générales qu’ils allaient de toute évidence perdre, Evo Morales, actuel Président, a entamé une grève de la faim, le 9 avril, jusqu’à ce que cette loi soit approuvée. Plus de 3000 boliviens et boliviennes l’ont suivi dans cette démarche. Après 5 jours, ce fut le triomphe.

Ils ont ainsi donné consistance à la devise que portent les « armes » du pays « triomphe et paix », représentée par la couronne d’ «olivier » et de « laurier » qui soutient le tout.


Oscar Fortin, le 14 avril 2009

Aucun commentaire: