PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

vendredi 13 août 2010

FIDEL: BON 84ième ANNIVERSAIRE

Au grand dam de tes adversaires tu es toujours là, plus que jamais présent dans les grands débats qui interpellent l’humanité entière. Tes interventions, que nos médias se gardent bien de reproduire dans leur substance, parlent des graves problèmes liés à l’environnement, des risques, plus que jamais réels, d’une guerre nucléaire aux conséquences les plus désastreuses, mais aussi et surtout elles nous parlent de la nécessaire solidarité entre les peuples et les nations.

Si les mots justice et vérité ont un goût amer dans la bouche de ceux et celles qui voudraient te voir mort depuis longtemps, ils ont pour toi le goût d’un miel salutaire. Après avoir compris que la pauvreté et la misère des peuples n’étaient pas toujours la résultante de lois naturelles, mais aussi et surtout d’interventions humaines, inspirées par l’appât du gain et l’ambition de domination, tu t’es engagé, avec quelques compagnons et compagnes, il y a de cela plus de 60 ans, dans une lutte visant à briser ces chaînes de la dépendance et de l’exploitation de ton propre peuple. Ce fut le début de la Révolution cubaine, révolution devenue celle de tout un peuple et de plus en plus celle de tout un Continent.

Si Batista, ce dictateur sanguinaire à la solde des intérêts des États-Unis et de ses multinationales a été renversé par les armes, la véritable bataille était loin d’être terminée. Le 1ier janvier 1959, avec la prise du pouvoir, commençait une autre bataille, celle des idées et de la résistance. L’invasion de la Baie des cochons a donné un premier signal aux adversaires de la Révolution à l’effet qu’il y avait tout un peuple derrière toi et que mieux valait y réfléchir deux fois avant de vouloir briser cette jeune révolution. Ce fut par la suite l’imposition d’un blocus économique dont l’objectif était de faire échouer les réformes et de soulever le peuple contre ses propres dirigeants. Ce blocus qui va à l’encontre du droit international et qui est condamné, année après année, par la communauté internationale, est toujours appliqué avec la même rage. Il y a eu, en 1962, la crise des missiles qui a fait passer l’humanité à un cheveu d’un conflit nucléaire et que dire de ces centaines de millions de dollars investis pour noircir ton image et celle de tes compagnons et compagnes d'armes  inspirés par des idéaux de justice et de solidarité humaine.

Aujourd’hui, toujours fidèle à toi-même et à tes idéaux des premiers jours, tu es là, bien présent comme un véritable chêne planté au milieu d’un monde en éclatement. Tu es là avec ta sérénité, ta sagesse, ta simplicité. Après avoir surmonté la grave maladie qui t’avait terrassé, en 2006, tu apparaîs dans toute la force de l’homme qui n’a pas lâché prise et qui poursuit ce combat pour une humanité plus juste, plus vraie et plus solidaire. Tu démasques les hypocrisies, tu dénonces les injustices, tu interpelles les gouvernants et les dirigeants du monde sur les graves problèmes qui le menacent, tu encourages,soutiens et conseilles ceux et celles qui poursuivent ce même combat au service d’une humanité toujours plus responsable en étant plus instruite, toujours plus engagée en étant plus en santé, toujours plus solidaire en étant plus consciente.

Bon anniversaire Fidel


Oscar Fortin
Québec, 13 août 2010
http://humanisme.blogspot.com

3 commentaires:

MORINIAN a dit...

Excellent texte! Je souhaite encore de belles années à Fidel Castro pour qu'il puisse continuer à interpeler l'humanité et son peuple face aux injustices et aux dominations de ce monde.
Marius MORIN

Anonyme a dit...

Bien cher Oscar,

j'apprecie a sa juste valeur une personne comme vous qui reconnait la valeur d'un Heros mondial comme Fidel Castro qui m'ispire la perseverance doctrinale et l'amour du prochain.
Merci que Dieu vous benisse.

Pastor Jeannot Toussaint
Baptist Church in USA

Oscar Fortin a dit...

Merci pour votre bon commentaire, Jeannot. Il me semble important que l'homme que nos medias et nos gouvernements ont tellement diabolisé, qui fut sauvé de plus de 650 tentatives d'assassinat, soit présenté sous son véritable visage et reconnu dans ses valeurs les plus profondes et persistantes.

Merci pour en être un témoin dans un milieu qui lui est souvent hostile en raison de la désinformation.
Bonne chance

Oscar Fortin