PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

samedi 26 mai 2012

L’OTAN : MACHINE DE GUERRE?



Voilà une question que plusieurs se posent. Certains la trouvent inopportune, d’autres, toujours plus nombreux, la trouvent plutôt pertinente.

Le Canada, ardent défenseur de l’OTAN et de ses initiatives, y investit des milliards de dollars en armements et en interventions de toute nature. Le peuple canadien, pour sa part, n’est guère convié à débattre de sa pertinence et encore moins, des budgets qui y sont alloués directement et indirectement. Tout se fait en catimini entre les chefs d’État et leurs représentants.

Le Canada n’est pas le seul dans cette situation et déjà se manifestent de nombreux débats sur la nature de ses interventions et sur la pertinence de son existence. Je porte à votre attention ce débat auquel ont participé de nombreux auteurs, dont Michel Collon. Une émission d’information publique; sans pauses publicitaires, d’environ 48 minutes.



 
Je complète le tableau en vous signalant trois articles récents portant sur divers aspects de l’OTAN.





Les Canadiens et tout particulièrement les Québécois y reconnaissent-ils leurs valeurs humaines et morales? Serions-nous, à notre insu, des complices de crimes contre l’humanité? 

Oscar Fortin
Québec, le 26 mai 2012


2 commentaires:

Marius MORIN a dit...

Salut Oscar,
Combien tu as raison en ce qui concerne l'OTAN. Le problème est qu'en Occident, on ne vit pas en démocratie, mais en aristocratie représentative... et nos représentants élus décident pour nous.Ça va en prendre des casseroles pour charger la politique québécoise. En passant, je suis déçu de la Marois avec son carré rouge... Jour de mon anniversiare...

Oscar Fortin a dit...

Je profite de l'occasion pour te souhaiter un bon anniversaire.Les luttes qui ouvrent des voies d'avenir pour l'humanité ne sont pas d'aujourd'hui. Si nos contributions, si petites puissent-elles être, contribuent à ce devenir, tant mieux. Au Québec, il y a un réveil bien spécial. Les jeunes sont là.