PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

dimanche 30 septembre 2012

FMI-BANQUE MONDIALE-PAUVRETÉ





Si la pauvreté était un produit, ses plus gros fabricants seraient sans nul doute la Fond monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM). Bien que la pauvreté existe depuis toujours, jamais n’aura-t-elle atteint un tel niveau et aura-t-elle été caractérisée par autant d’insensibilité et de cruauté. Le temps où elle avait pour principales causes les méfaits de la nature et la paresse des gens fait maintenant partie d’un passé révolu. 

Les deux documentaires qui suivent démontrent jusqu’à quel point la dépendance et la pauvreté sont devenues des ingrédients indispensables tout autant à la gouvernance de notre monde qu’au mieux-être de ceux et celles qui en tirent les ficelles.

Une prise de conscience que plusieurs choisissent d’éviter tellement ses effets peuvent être bouleversants. Par contre, seul un regard serein sur cette pauvreté, générée par la cupidité et l’insensibilité de l’homme, peut redonner vie à l’humanité qui dort en chacun de nous. Il y a la liberté que donne la richesse, mais il y a aussi celle qu’apporte l’éveil de la conscience. La première repose sur du sable mouvant et l’insensibilité du coeur, la seconde s’élève sur du roc et l’humanité retrouvée.



Oscar Fortin
Québec, le 30 septembre 2012

Aucun commentaire: