PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

mercredi 18 juin 2014

Qui sont ceux derrière la Cour Pénale Internationale (CPI)




Lors de mes lectures quotidiennes des informations internationales, je me suis arrêté ce matin sur la mise en examen par la CPI de l’ex-président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, pour s’être fermement opposé à ceux qui ne reconnaissaient pas la décision du Conseil Constitutionnel de l’État ivoirien. Il est détenu de façon arbitraire depuis plus de 1180 jours.

L’article en question qui rappelle le cas de l’ex-président Laurent Gbagbo relève le caractère arbitraire de cette Cour internationale qui n’a d’yeux que pour certains dirigeants et non pour d’autres. Une lecture de l’article mérite le détour.

En poursuivant mes lectures sur les nouvelles internationales je me retrouve avec une vidéo qui présente les dessous de la Cour pénale internationale (CPI). J’ai pensé que vous y trouveriez autant d’intérêt que j’en ai trouvé moi-même.


Encore une fois, nous nous retrouvons avec un organisme qui, tout en se présentant au monde comme référence crédible pour défendre la justice  de façon indépendante et sans compromis, s’avère être une autre de ces marionnettes qui obéit aux grands et aux puissants de ce monde.

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur ce personnage charismatique et visionnaire pour une Afrique nouvelle peuvent aller ici.

Ce qu'on a pu faire avec des armes contre Kadhafi pour briser son influence sur l'Afrique on tente de le faire contre Laurent Gbabo avec une Cour du justice asservie aux puissances de l'Occident.

Lorsque la vérité devient liberté, les tricheurs et manipulateurs se retrouvent prisonniers de leurs tricheries.


Oscar Fortin
Le 18 juin 2014



2 commentaires:

Marius MORIN a dit...

Merci Oscar pour ce texte sur la CPI. La vidéo de Kami Seba est un petit bijou. Une fois de plus j’ai découvert le rôle satanique que joue Georges Soros avec sa fortune de 23 milliards de dollars et ses nombreuses fondations. Caché derrière les paravents de ses ONG, cet homme de 83 ans agit en maître du monde, contre l’indépendance et la souveraineté des peuples et des nations. Là, on découvre une fois de plus comment l’hommenisme et le satanisme s’unissent pour causer le chaos et détruire l’humanité. Voilà un autre criminel contre l’humanité en liberté et que la CPI ne reconnaît pas et n’exige pas à comparaître. Quelle injustice de la part de la CPI!

Oscar Fortin a dit...

Merci Marius pour votre commentaire. Plus le rideau s'ouvre, plus nous découvrons la triste réalité de ceux qui manipulent et trompent le monde.La vérité fait progressivement son entrée, dissipant au même rythme les ombres.