PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

mercredi 26 novembre 2014

LE MUR DE LA GRANDE TRICHERIE S'ÉCROULE





On a beaucoup parlé du mur de Berlin, ce mur qui séparait les deux Allemagnes. C’est avec de grandes célébrations que le monde en a rappelé la démolition, il y a de cela 25 ans. Les médias ont rappelé cette grande victoire de l’Occident sur l’ex-URSS et ont vanté les bienfaits des libertés, de la démocratie et du néo-libéralisme. Pourtant, certains continuent d’affirmer que les deux Allemagnes sont toujours séparées, cette fois par les inégalités sociales, la pauvreté et la discrimination. Voir ici un reportage de Jean-François Bélanger de Radio-Canada.

Pendant qu’on célébrait la chute de ce mur, on poursuivait la prolongation d’un mur semblable en Israël pour séparer les Palestiniens des Israéliens et un autre à la frontière entre les États-Unis et le Mexique pour empêcher l’arrivée de nouveaux immigrants en provenance des pays de l’Amérique centrale et du Mexique. Ces murs sont érigés sous le regard bienveillant d’un Occident au service, soi-disant, du mieux-être de l’humanité.

Un autre mur, plus subtil que tous les autres, véritable muraille qui présente au monde, comme sur un écran géant, une réalité pensée et construite de manière à se substituer à la réalité. Elle le fait si bien qu’elle parvient à tromper à peu près tout le monde. Une œuvre qui a de quoi faire l’envie des magiciens et des maîtres de l’illusionnisme.

Si nous descendons dans la rue et que nous demandons aux citoyens et citoyennes à quoi servent les armées qu’ils financent à même leurs impôts, ils répondront que c’est pour défendre les grandes valeurs de liberté et de démocratie de l’Occident et pour assurer ainsi la paix dans le monde. Si nous leur demandons ce qu’ils pensent de Poutine ou encore de Fidel Castro, ils répondront que ce sont des personnes dont les mains sont souillées du sang de leurs victimes. Ils ajouteront que ce sont des dictateurs sanguinaires et corrompus. Si nous poursuivons nos interrogations sur les guerres en Irak, en Libye, en Syrie, en Ukraine les réponses iront dans le même sens, à savoir : des guerres pour libérer ces peuples de dictateurs sanguinaires et corrompus.


Toutefois, voilà que maintenant, cette réalité que nous présentent nos médias officiels, que nous décrivent nos gouvernements sur cette grande muraille planétaire commence à se dissoudre au même rythme que la neige qui fond au soleil ou les nuages qui s’évaporent à  la chaleur du soleil. Ce monde du mensonge, de l’hypocrisie, de la manipulation, de la corruption, de conquête et de domination cède de plus en plus la place à ce monde réel de la vérité, de la justice, de la solidarité, du respect. Un monde toujours plus ouvert à la multipolarité, au respect des droits des personnes  et des peuples, à la non-ingérence.

Les mots retrouvent leur véritable signification. Par exemple, le mot démocratie signifie pouvoir du peuple et non plus pouvoir des oligarchies; le mot justice n’est plus basé sur la loi du plus fort, mais sur les droits fondamentaux des personnes et des peuples; le mot solidarité signifie partage et compassion avec les plus faibles et non complicité et corruption entre les plus puissants; le mot foi signifie vivre radicalement l’humanité dans tout ce qu’elle est et dans tout ce qu’elle porte d’avenir et non une forme d’idéologie qui s’exprime par des cultes souvent détachée de la vraie vie.

Les diables et les dictateurs d’hier se révèlent souvent être de grands patriotes et combattants qui ont œuvré et continuent d’œuvrer pour faire disparaître ce mur de la grande illusion. Leur combat n’aura pas été vain et les peuples sauront les reconnaître et sans les confondre avec ces manipulateurs et conquérants de notre temps. L’information alternative fait partie de cette force qui fait tomber pierre par pierre cette grande muraille en voie de disparaître.

Nous sommes arrivés au dernier acte où le voile du Temple-Humanité se déchire en deux pour laisser voir l’unique et véritable réalité.

Oscar Fortin
26 novembre 2014




6 commentaires:

Anonyme a dit...

étant donné que vous parlez de murs vous ne parlez pas des barrières comme celle entre Mellila et le Maroc.

et les chantiers ?
et les camps de rétention ?

bon ben y'a encore du boulot hein...




Anonyme a dit...

Remarquez qu'on est tranquille pour bosser ici .

Anonyme a dit...

étude des modes les plus barbares par lesquels se manifeste l'Empire.

Anonyme a dit...

Pas de miracle.

Anonyme a dit...

quand un commentaire est supprimé c'est que vous êtes derrière votre

écran
(puisqu'il est aussi question d'écran)

Bonjour.
attention le temps que vous passez derrière l'écran, vous ne le passez pas ailleurs.

au revoir.

Oscar Fortin a dit...

Bonjour anonyme, vous avez bien raison de dire que c'est bien tranquille sur ce site pour celui qui veut échanger et discuter. Je me permets de vous diriger à un autre site où sont publiés la plupart de mes articles et là vous verrez qu'il y a de la vie. La cloche des interventions sonnent plus souvent.
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-mur-de-la-grande-tromperie-s-159979

Bonne journée à vous.