PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

jeudi 13 octobre 2016

La rencontre de la dernière chance, les 15 et 16 octobre 2016




Le président Poutine a sans doute déjà anticipé les résultats  de  cette rencontre de « dernière chance» à  Lausanne, le 15 octobre, puis à Londres, le lendemain 16. Cette rencontre, convoquée à l'initiative de John Kerry, comprendra le représentant de la Russie, Sergueï Lavrov, ceux de la Turquie, de l’Arabie saoudite et probablement celui du Qatar. Ne figurent toutefois pas sur la liste des invités les représentants de l'Iran et de Syrie. Il s'agit de toute évidence d'une mise en scène, dirigée par Kerry, pour amener la Russie dans le giron de la volonté de l’Occident de contrôler la Syrie et tout le Moyen Orient..

Poutine l’a répété ainsi que Lavrov, il n’est pas question que l’Occident s’empare de la Syrie par la force des armes et du terrorisme. Seul, le peuple syrien a le pouvoir de décider de son propre destin. Ce qui est vrai pour la Syrie l’est également pour tous les peuples du monde.

L’Occident profitera, à n’en pas douter, de ce refus de la Russie pour en condamner les actions en Syrie et en justifier son élimination. Poutine les voit venir et il sait ce qu’il lui reste à faire : protéger sa population civile, rapatrier ses diplomates et maintenir en alerte rouge l’ensemble de ses forces armées auxquelles il faut associer la Chine, l’Iran et d’autres alliés.

L’Occident est piégé dans sa stratégie géopolitique de contrôle du M.O. et, qui plus est, les candidats à  la présidence des Etats-Unis ne répondent pas aux attentes des grands mandarins du pouvoir.  L’avènement d’une guerre mondiale avant le jour des élections permettrait de se débarrasser de ces deux candidats et de prolonger, pour la forme, le mandat d’Obama le temps que durera cette guerre.


Un tel scénario donnerait raison à la voyante Varga qui prédisait que le président noir serait le dernier président des É.U.

Oscar Fortin
le 13 octobre 2016 

http://humanisme.blogspot.com






Aucun commentaire: