PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

jeudi 2 octobre 2008

LETTRE OUVERTE DE JÉSUS-CHRIST À GEORGES W. BUSH

En février 2005, j’avais publié une lettre qui mettait en scène Jésus-Christ s’adressant à GWB. Reprise, entre autres, par Top Chrétien, elle avait donné lieu à de nombreuses réactions. À la demande de lecteurs et lectrices, je remets en première page cette lettre qui garde toujours son actualité. Elle s’en trouve même renforcée. Il suffit de penser aux nombreuses initiatives prises par l’Administration BUSH, depuis 2005, pour contrer, entre autres, la montée des nouvelles démocraties en Amérique Latine : le soulèvement des préfets en Bolivie en vue de créer une guerre civile et justifier ainsi le renversement du gouvernement légitiment élu; les diverses opérations de sabotage mises en place pour renverser le gouvernement d’Hugo Chavez au Venezuela, allant même jusqu’à l’assassinat de ce dernier; son refus tout récent de lever l’embargo économique sur Cuba, le temps de lui permettre de rebâtir les zones dévastées par les ouragans récents qui ont détruit des centaines de milliers de maisons et des zones complètes de production agricole. Rien à y faire, il a maintenu avec fermeté ces mesures jugées par la communauté internationale comme moralement inacceptables. Dans tous ces cas, GWB n’a pas changé en rien de sa prétention de décider du bien et du mal et d’ajuster ses décisions politiques et militaires à cette classification dont il est le seul à connaître le secret. Les propos de Jésus-Christ à son endroit gardent toute leur actualité en ce moment de l’effondrement du système financier fondé sur le capitalisme sauvage de ceux qui en détiennent les ficelles.

Je vous remets en lien avec cette lettre ainsi que les références des commentaires qui ont suivi. Tous auront compris que son contenu, tout en étant étroitement inspiré des évangiles et de la pensée même de Jésus, est l’œuvre du signataire de ce blog. Bonne lecture et bonne méditation.

4 commentaires:

Sociétés et Décadence a dit...

Merci d'avoir remis cette « lettre de Jésus à G. W. Bush » à l'ordre du jour.

Sa lecture est un pur délice...

André Tremblay, qui aurait bien aimé écrire lui-même cette lettre

Oscar Fortin a dit...

En relisant moi-même cette lettre qui remonte dèjà à quelques années m'est apparue avec clarté la convenance de la faire revivre pour les temps d'aujourd'hui. Les lecteurs et lectrices vous en seront redevables, puisque vous êtes de ceux qui m'avez donné l'idée de la remettre à la UNE.

Sociétés et Décadence a dit...

Oscar,

M'est-il permis de reprendre l'intégralité (incluant toutes les références, cela va de soi) de cette « Lettre à Jésus » sur mon propre blogue ?

Je crois, en effet, que plus il y aura de gens qui liront cette lettre et plus il y en aura, si c'est encore possible, qui détesteront ce bouffon qui préside les destinées des États-Unis depuis maintenant presque 8 excessivement longues et tristes années...

André Tremblay

Sociétés et Décadence a dit...

Oscar,

Ça y est, la « Lettre ouverte de Jésus à Georges W. Bush », le félon, est désormais sur mon blogue.

Bon vendredi !

André Tremblay.