PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

mardi 15 mars 2005

LETTRE OUVERTE À L'AMBASSADEUR DES ÉTATS-UNIS AU CANADA

Monsieur,

Dans un article de la Presse canadienne, publié le 15 mars, vous incitez le Canada à accroître son influence mondiale en achetant de plus gros avions militaires. Que diriez-vous et que dirait l’Administration que vous représentez si l’Ambassadeur du Canada aux Etats-Unis incitait votre pays à avoir une meilleure influence mondiale en mettant de côté son approche militariste et hégémonique en faveur d’une diplomatie fondée sur le droit international et la justice ? J’imagine le tollé que susciterait pareille ingérence dans les affaires internes de votre pays.

J’ignore vraiment l’idée que vous vous faites de la DÉMOCRATIE. Ici au Canada, les représentants politiques doivent prendre en compte d’abord l’opinion des canadiens avant celle des autres États. Vous aurez sans doute compris, au cours de votre mandat au Canada, que nos élections sont de moins en moins une simple formalité, qu’une fois réalisée, laisse le champ libre aux élus pour faire ce qu’ils veulent. Le revirement récent, espérons-le réel, de la politique canadienne sur la participation du Canada au projet de bouclier anti-missiles illustre bien cette force montante de la DÉMOCRATIE dont l’Administration que vous représentez se fait pourtant l’apôtre. Ce serait dommage que cette DÉMOCRATIE soit aujourd’hui boudée parce qu’elle ne suit pas toujours les directives du puissant voisin du sud.

Il faut dire que la population canadienne est de plus en plus critique et que les hommes politiques tout autant que les partis doivent y être attentifs. L’usurpation du pouvoir démocratique par les lobbies des états et des entreprises devient de plus en plus difficile, même avec les moyens sophistiqués de la manipulation de l’information. Le leadership auquel vous vous référez pour que notre Premier ministre amène les citoyens à aller dans le sens que vous souhaiteriez qu’il aille a ses limites. C’est de plus en plus vrai pour les pays totalitaires et encore davantage pour nos jeunes démocraties. On ne peut contrôler à l’infini les medias de communication, la circulation de l’information et encore moins les consciences de plus en plus interpellées et éclairées.

Si vous souhaitez jouer un rôle actif dans la politique canadienne, vous n’avez qu’à prendre la nationalité canadienne et à relever le défi de la démocratie telle que nous la vivons. Vous serez toujours le bienvenu.

Bien à vous

Oscar Fortin

Aucun commentaire: