PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

lundi 28 novembre 2011

LES ARNAQUEURS DE L’ESPRIT





Il y a des arnaqueurs de toute espèce. Les plus connus sont les arnaqueurs à visage découvert qui volent dans une banque ou un commerce. Il y a aussi les arnaqueurs au bon visage et à la parole convaincante. Ces derniers ont mis à l’épreuve des millions de personnes en ce début du présent siècle. Les plus connus dans nos milieux sont ceux reliés à l’Affaire Madoff, qualifiée d’arnaque du siècle, qui avait dépouillé des dizaines de milliers de personnes de leurs fortunes ou, si l’on veut, de leur bas de laine. Plus près de nous, l’Affaire Norbourg, avec Vincent Lacroix, qui était parvenu à flouer les économies de milliers de personnes.

Les arnaqueurs financiers

Qu’ont-ils en commun les fraudeurs de cette espèce ? Ils savent gagner la confiance de leurs clients au point que ces derniers n’hésitent pas à mettre entre leurs mains leur « bas de laine » qui, pour plusieurs, représente l’économie de toute une vie. Que voulez-vous, ces arnaqueurs ont bon visage, leur histoire est ce qu’il y a de plus convainquant et ils sont toujours prêts à jurer sur la tête de leur mère que ce qu’ils disent c’est du solide. Une fois l’arnaque mise à jour, ce sont alors les pleurs, les cris de désespoir, les regrets et surtout découvrir comment ils ont pu se faire rouler par de tels escrocs. Ils diront avoir été naïfs et en un certain sens,  irresponsables.

Une publicité des autorités canadiennes en valeurs mobilières a alors pris l’offensive de mettre en garde les investisseurs contre de pareils escrocs :

« Protégez votre argent contre les fraudes et les escroqueries »

Les arnaqueurs de l’esprit et de la conscience

S’il y  a l’arnaque financière, il y a encore plus grave que celle-là : l’arnaque de l’esprit et de la conscience. Ces deux ressources font de chacun et de chacune de nous des personnes responsables. Elles permettent de voir, de comprendre, d’apprécier, de juger et de décider. Ceux qui parviennent à s’y infiltrer et à en prendre le contrôle deviennent les maîtres du jeu.

Comment pensez-vous être victimes d’arnaqueurs de ce genre ? Ne vivons-nous pas dans un milieu soit disant de liberté où nous pouvons exprimer nos points de vue à qui veut bien les entendre et à recevoir en toute confiance les informations que nos médias nous transmettent avec tout le sérieux des professionnels et professionnelles qui les animent ?  Pour les intellectuels soucieux de vérifier leurs informations transmises par les médias officiels, il y a toujours certains médias, soit disant également, plus sérieux ou crédibles tels Le Devoir, Le Monde et d’autres médias du même genre de nature à conforter l’information reçue.

Nous sommes tous et toutes bien conscients et conscientes que nous dépendons, pour une bonne part, des enseignements que nous recevons dans nos écoles et universités et des informations  que nous transmettent nos médias pour nous faire une idée sur ce qui se passe dans notre monde, dans nos milieux de vie. Ce sera sur la base de ces connaissances que nous assumons  pleinement nos responsabilités en relation des décisions prises par nos dirigeants et nos représentants institutionnels.

Plus l’objet de l’information est loin de nous, ce qui est le cas de toutes les questions reliées aux relations internationales, plus nous dépendons de nos médias pour en savoir quelque chose. Plus cet objet est près de nous, plus facilement nous pouvons en faire le contrôle.

Le problème est que la grande majorité des médias qui ont pour fonction d’informer les populations de l’Occident sont sous contrôles d’empires financiers, lesquels s’alignent avec les politiques des gouvernements dominants de cet Occident.

Pour la grande majorité des Québécois et des Canadiens, de même que pour les populations de l’Europe, la guerre en Afghanistan était ce qu’il y avait de plus justifié et la présence des  armées canadienne, étasunienne et européenne sur ce territoire ne faisait que répondre à un impératif humanitaire et de lutte contre le terrorisme. Il en fut de même pour cette autre guerre, toute récente, en Libye, qui a fait plus de 100 000 morts, en plus de détruire une grande partie des infrastructures de tout un pays. Kadhafi n’avait-t-il pas ordonné l’assassinat de 6000 civils sans défense ? Maintenant c’est la Syrie qui est dans la mire de l’intervention « humanitaire ». Les journaux, les bulletins de nouvelles à LCN et à RDI, ne nous disent-ils pas que le président Assad réprime son peuple et tue à volonté ceux et celles qui réclament un changement de régime ?

Avec un tel message martelé, jour après jour, c’est normal que la grande majorité des canadiens et canadiennes soient invités à célébrer le courage de nos soldats ainsi que celui de ce général Bouchard qui a eu l’honneur de diriger les forces de l’Otan en Libye. Dans leur esprit et conscience ils sont, pour la grande majorité, convaincus de la vérité des messages transmis par leurs médias comme l’étaient les investisseurs face à Madoff et Vincent Lacroix avant de découvrir l’arnaque.

Quelle serait votre réaction si je vous disais que la grande partie de l’information que l’on a semée et continue de semer dans votre esprit et votre conscience n’est qu’un tissu de demi-vérités orchestrées avec des mensonges montées de toute pièce et que les objectifs visés n’ont rien à voir avec la démocratie et l’humanitaire ? Vous serez nombreux à me qualifier de réactionnaire, de complotiste, d’illuminé, de communiste ou de socialiste, d’anticapitaliste et d’anti-impérialiste. Peu se laisseraient interpeller ou oseraient se poser à eux-mêmes la question : « et si c’était vrai ce qu’il nous dit ?»

Mais si ce que je vous dis était vrai, que serait alors votre réaction ? Que diriez-vous à M. Harper au sujet des 35 milliards de dollars destinés au budget militaire et de la participation de nos soldats à ces aventures guerrières? Que diriez-vous aux divers directeurs des médias écrits et visuels qui vous trompent ainsi pour mieux vous manipuler et vous faire taire ? Que penseriez-vous des milliers de civils, hommes, femmes et enfants, tombés sous les bombes de nos avions supersoniques, commandés par le Général Bouchard que nous venons d’honorer de façon particulière à Ottawa ?

Pour ceux et celles qui, de bonne foi, veulent savoir si ce que je dis est vrai ou faux ou gris, je suggère, parmi de nombreuses références sur le sujet, celles qui me semblent les mieux documentées, en relation à la Libye et à la Syrie. Mon objectif n’est pas de vous convaincre mais de mettre à votre disposition des points de vue que nos médias ont choisi de passer sous silence.


Le seul fait de savoir qu’il y a divergences de point de vue et de perception devrait conduire nos journalistes professionnels (les) à confronter ces divergences de manière à permettre aux lecteurs et lectrices que nous sommes tous et toutes de nous former un jugement. Le rôle de l’information n’est-il pas d’apporter les faits et les points de vue les plus divers pour permettre aux citoyens et citoyennes que nous sommes de nous faire un jugement. Les arnaqueurs de l’esprit préfèrent s’emparer de notre esprit en y plaçant le prêt-à-porter qui servira le mieux les intérêts recherchés. Dans ce dernier cas la publicité pour ce type d’arnaqueur devrait être :

Protégez votre esprit contre les mensonges et demi-vérités.

Si vous ne voulez pas être complices du sang versé par nos armes et des injustices commises par nos dirigeants, il nous faut réagir.

Oscar Fortin
Québec, le 28 novembre 2011
http://humanisme.blogspot.com




2 commentaires:

Anonyme a dit...

Oui! en effet, le mensonge et les demi-vérités circulent à flot. Cela demande beaucoup de discernement et de la détermination à connaître la vérité pour y voir un peu clair. Ceux qui ne suivent les nouvelles qu'à la télévision ou dans les journaux ne peuvent avoir une juste présentation des faits. Certains médias alternatifs (internet) peuvent amener à réfléchir et à évaluer plus justement les faits. Je crois que faire appel à la sagesse de son intuition peut aussi nous mettre sur de bonnes pistes. Nous vivons vraiment une extraordinaire époque d'éveil de Conscience collectif. Cela peut ressembler à atteindre le creux de la vague pour en capter toute la force afin d'être propulser à la surface (dans la Lumière). Cela demande du courage, de l'adresse, de la pratique et une grande Foi. Une chose est certaine, nous avons toujours le choix: celui de l'autruche (choix de la peur) ou celui du guerrier le Lumière (choix de foi et d'espoir en la Vérité conduisant à la Liberté).

Marius MORIN a dit...

Je crois que les Québécois en général ne consomment que les Nouvelles du soir à LCN ou RDI. Dans mon entourage, les médias alternatifs ne sont pas très présents. Présentement le procès Shafia cause un certain dégoût ou même une certaine colère, sans plus. Aujourd’hui, la découverte des ossements de Diane Grégoire fait jaser, et demain ce sera autre chose… Les Indignés n’ont pas fait grand impact… Que nos soldats aillent en guerre et se fassent tuer dans des guerres impérialistes, cela ne soulève pas de grandes passions. J’espère que des écrits comme ceux-ci éveilleront bien des consciences.