PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

jeudi 12 novembre 2009

LE DEDANS D'UN SÉPULCRE BLANCHI


Je termine, à l’instant, la lecture d’un article écrit par Paul Craig Roberts, sous-secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan, républicain, économiste et ancien éditorialiste au Wall Street Journal et à Business News. J’ignore les motifs qui le rongent ou le « chemin de Damas » qui en a fait un « converti », mais le regard qu’il jette sur la réalité des administrations étasuniennes qui se succèdent et les lobbies qui les dirigent est tout simplement terrifiant. Il ouvre le couvercle de ce « sépulcre blanchi » qu’est « cette grande démocratie » pour nous en faire voir toute la pourriture qui s’y trouve. Pour les initiés, la surprise sera moins grande, mais pour ceux et celles qui ne font que jurer au nom de cette « Amérique étasunienne » et ses grandes valeurs démocratiques, religieuses et humanitaires, ils auront de quoi avoir des cauchemars. À y regarder de près, notre « beau, grand et démocratique Canada » n’est peut-être pas si différent. Bonne lecture… Vous n'avez qu'à aller au lien sur le mot "article".


Oscar Fortin
Québec, le 12 novembre 2009

Aucun commentaire: