PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

dimanche 15 novembre 2015

LORSQUE LA VIOLENCE FRAPPE À NOS PORTES

NOUS EN RESSENTONS TOUTE LA SOUFFRANCE



 Les actes terroristes qui ont frappé aux portes des Parisiens ont semé la terreur et la mort d’innocentes victimes qui éveillent en nous, tout à la fois, la colère et l’insécurité. Si les citoyens, dans leur ensemble, ne comprennent pas le pourquoi de ces actes terroristes et encore moins ceux et celles qui en sont les auteurs, d’autres, par contre, en savent beaucoup plus.  

Le terrorisme organisé qui se manifeste à des moments précis et sous diverses formes n’est pas le résultat d’une action spontanée. Il se révèle de plus en plus à travers des actions téléguidées visant des objectifs politiques bien précis. Je pense qu’il est urgent que des journalistes et chercheurs indépendants fouillent de plus près les avenants et aboutissants de l’utilisation des budgets militaires mis à la disposition des gouvernements par leurs citoyens et citoyennes. Où vont ces milliards de dollars et à quoi et à qui servent-ils vraiment?

Dans ce contexte, les résultats de certaines recherches donnent matière à réflexion. Je porte à votre attention ce documentaire, toujours de grande actualité, qui porte sur les armées secrètes que certains gouvernements forment, financent, arment en marge des armées officielles. À vous d’en apprécier le contenu et son niveau de crédibilité. Il s’agit de la vidéo insérée dans l’article donnée en référence.

À la lumière de ces faits, nous ne pouvons plus nous contenter des versions officielles que nous présentent gouvernements et médias sur ces actes terroristes. Il nous faut creuser plus à fond les témoignages et écouter avec plus d’ouverture d’esprit les points de vue qui en diffèrent. Les arguments et les analyses qui nous renvoient à des faits et à des témoignages de personnes crédibles pour leur indépendance et leur professionnalisme devraient retenir notre attention.


Je termine par ces propos du président Français, François Hollande et que le président de Syrie, Bachar ail Assad pourrait faire siens.

« C'est une terrible épreuve qui, une nouvelle fois, nous assaille, nous savons d'où elle vient, qui sont ces criminels, qui sont ces terroristes, nous devons dans ces moments si difficiles, et j'ai une pensée pour les victimes, très nombreuses, pour leurs familles, pour les blessés, nous devons faire preuve de compassion et de solidarité. Mais nous devons également faire preuve d'unité et de sang froid. Face à la terreur, la France doit être forte, elle doit être grande et les autorités de l'État fermes, nous le serons. Nous devons aussi appeler chacun à la responsabilité. Ce que les terroristes veulent, c'est nous faire peur, nous saisir d'effroi. Il y a effectivement de quoi avoir peur, il y a l'effroi, mais il y a face à l'effroi une Nation qui sait se défendre, qui sait mobiliser ses forces, et qui une fois encore saura vaincre les terroristes. »

Le président de Syrie dont le pays est assailli, depuis 2011 par des forces terroristes et des mercenaires étrangers, soutenus et armés de l’extérieur, a exprimé ses sympathies au peuple français et de façon particulière aux victimes de ces attentats. Il s’est dit d’autant plus près des Français que la Syrie vit une situation semblable depuis plus de 5 ans.

« La France a connu hier ce que nous vivons en Syrie depuis 5 ans",

Faut-il rappeler qu’en Syrie ce sont plus de 250 000 morts, hommes, femmes, enfants, pères et mères de familles? Je pleure les victimes de ce terrorisme tant à Paris qu’en Syrie. Je condamne ces actes terroristes et tout particulièrement ceux qui  recrutent et forment ces terroristes, les arment, les financent et les manipulent. Ces derniers, bien protégés par les secrets d’État, sont à la source de tous ces crimes et de tous ces maux qui rongent l’humanité entière. Il est temps de lever le voile sur ces secrets criminels et antidémocratiques. Il est temps que le professionnalisme de nos journalistes et chercheurs se mettent à l'oeuvre pour que la vérité retrouve toute sa place.


Oscar Fortin
Le 15 novembre  2015




4 commentaires:

Oscar Fortin a dit...

À visionner absolument: la gestion du terrorisme de terreur

http://reseauinternational.net/enorme-grave-accusation-sur-hollande-au-sujet-des-attentats-expert-allemand/

Oscar Fortin a dit...

J'y ajoute cet autre témoignage tout aussi percutant que le premier de Thierry Meyssan

https://www.youtube.com/watch?v=JW95k--mzS0

Arlindo Montenegro a dit...

M. Fortin, je lis votre blog et publié dans le cadre d'une comparaison avec la situation que nous vivons au Brésil. Ici, nous avons un certain nombre d'homicides commis par des trafiquants de narco lourdement armés et des policiers qui combattent cette somme de 60.000 (ce sont les chiffres officiels publiés aujourd'hui) de décès par an, soit plus que la Syrie a perdu au cours des cinq dernières années. Nous le considérons comme le terrorisme d'Etat, que le gouvernement et les médias ainsi que les lois sont «sensibles» dans le traitement des méchants. Et comme la population est armé et la police sont encadrées par des lois strictes, les Brésiliens sont en otage dans un état de terreur permanent. Je défends le vrai humanisme et accompagne leur travail.

Oscar Fortin a dit...

Arlindo Montenegro: Vous me dites qu'au Brésil, il n'y a pas grand chose qui a changé, du point de vue de la criminalité et du terrorisme d'avec les gouvernements antérieurs à la révolution de Lula et de Dilma Rousseff. Je ne mets aucunement en doute vos propos et de partage avec vous l'idée que les peuples demeurent toujours les premières victimes de cette violence et de ce terrorisme. Il faut espérer, en dépit de tout, que le réveil des consciences en arrive à briser ce cercle infernal de la corruption, de la violence sous toutes ses formes.

Merci pour votre commentaire