PENSÉE

LA DÉMOCRATIE QUI NE FAIT PAS DU PEUPLE LE RESPONSABLE DE SES DÉCISIONS EST UNE TROMPERIE.

LA RELIGION QUI NE RECONNAÎT PAS LA FOI COMME UN DON PERSONNEL DE DIEU EST UNE MANIPULATION.

LE BIEN COMMUN QUI NE SE FONDE PAS SUR LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ EST UNE ESCROQUERIE.

Oscar Fortin

Blog espagnol

dimanche 23 novembre 2014

LE CANADA EN FAVEUR DE LA GLORIFICATION DU NAZISME





Bien peu ont entendu parler de cette résolution, présentée par la Russie aux pays membres des Nations Unies, portant sur la condamnation du nazisme et de sa glorification sous diverses formes. Voir ici, le texte intégral de cette résolution.

Trois pays ont voté contre : le Canada, les États-Unis et l’Ukraine. Il y eut 55 abstentions, dont les membres de la communauté européenne, et 115 pays ont voté pour. La compilation des votes et des abs tentions peut être consultée ici.

Que n’a-t-on pas dit au sujet de ce nazisme, incarné en la personne d’Hitler, ce führer qui donna naissance aux chambres à gaz et fit de la race allemande l’élite porteuse de l’ADN de la gouvernance mondiale? Il s’agit d’une idéologie politique et militaire qui s’est incarnée dans le peuple allemand et qui a conduit à la Seconde Guerre mondiale.

« Le nazisme est en fait une doctrine politique d'extrême droite qui prône l'inégalité raciale et l'élitisme en affirmant la supériorité de la «race aryenne»; d'où la politique raciste et antisémite. » Équipe perspective monde.


Déjà, en octobre dernier, le président Poutine exprimait sa préoccupation à propos de la résurgence du « virus du nazisme ». Il disait, entre autres que  « l’idéologie misanthropique a été détruite il y a 70 ans, il faut que la tragédie ne se reproduise plus. » C’est dans cet esprit que la résolution russe, présentée aux membres des Nations Unies, a été élaborée et soumise au vote.

La Russie s’est réjouie que la majorité des pays membres des Nations Unies ait voté en faveur de la résolution, mais s’est dite tout à la fois surprise et déçue que les États-Unis, le Canada et l’Ukraine aient voté contre. Trois pays qui ont lutté contre le nazisme, lors de la dernière guerre mondiale, et dans le cas d’Ukraine, qui en a été directement victime. Comment ces pays ont-ils pu voter contre le document qui condamne la glorification du nazisme?

Je trouve scandaleux que le Canada, à travers son gouvernement et le silence des partis d’opposition, ait été un des trois pays à voter contre le document et indirectement pour la glorification du nazisme.

Pauvre Canada! Comment comprendre qu’un gouvernement élu avec moins de 25 % de l’électorat canadien et moins de 40 % des votes, émis, peut-il parler au nom de tous les Canadiens et Canadiennes et les associer à un vote qui glorifie le nazisme? Faut-il comprendre que c’est ça notre démocratie du peuple pour le peuple ?

Une fois encore, ce n’est pas la Russie qui est isolée, mais bel et bien le Canada, les États-Unis et l’Ukraine. Faut-il le rappeler, ce sont 115 pays qui ont voté contre la glorification du nazisme, 3 pour et 55 abstentions. Une résolution qui fut acceptée par une forte majorité.

Nous sommes loin de Lester B. Pearson et du temps où le Canada avait une certaine personnalité internationale.


Oscar Fortin
Le 23 novembre 2014


1 commentaire:

Jean André Kearney a dit...

Excellent text M. Fortin. Juste un petit rajour a faire: le Canada et les Etats-Unis ont voté contre cette résolution 3 fois en 3 ans.

2012: http://www.un.org/en/ga/third/67/docs/voting_sheets/l.55.Rev.1.pdf

2013:
http://www.un.org/en/ga/third/68/docs/voting_sheets/L.65.Rev.1.pdf